Logo INRS
English
Retour aux actualités

Franc succès pour la 10e édition des Apprentis en biosciences

Initier à la recherche scientifique

Version imprimable
17 septembre 2012 // par Gisèle Bolduc
rss

Étudier les gènes associés à la dégradation des nitrates chez des bactéries isolées à partir du bassin d’eau salée du Biodôme de Montréal, explorer la possibilité d’éliminer des cellules cancéreuses à l’aide d’un virus, développer un savon biologique provenant de bactéries, apprendre à lutter contre des insectes ravageurs grâce à des champignons, identifier des protéines spécifiques nécessaires à la réplication du virus de l’hépatite C, comprendre la réplication de virus de plantes : voilà quelques-unes des expériences réalisées par des jeunes du secondaire lors de la 10e édition du programme Apprentis en biosciences.

 

Ce programme permet aux jeunes de démystifier le milieu de la recherche scientifique, de préciser leur cheminement et d’augmenter leur confiance en soi.

 

Cette année, 32 étudiants inscrits à la maîtrise et au doctorat ainsi que deux stagiaires postdoctorales du Centre INRS–Institut Armand-Frappier ont encadré 44 étudiants du secondaire provenant non seulement de la région métropolitaine de Montréal et des régions périphériques, mais également de la région de Québec, de Drummondville, de Rivière-du-Loup et même de Sept-Îles. C’est dire la motivation qui animait ces jeunes passionnés de science qui ont été accueillis dans 18 laboratoires différents.

 

Quelques témoignages

« Je veux vous remercier pour la belle semaine ! […] Ma marraine a été vraiment merveilleuse, elle m'a beaucoup appris. […] Le camp en biosciences m'a permis tant de choses. Premièrement, de reconfirmer mon intérêt pour le domaine scientifique […]. L'organisation était impeccable! » - Camille, élève de 3e secondaire de Sept-Îles, ayant effectué un projet de recherche dans le domaine de la cancérologie.

 

« Je recommanderais cette activité à tous ceux qui portent un intérêt marqué pour la recherche scientifique ou qui considèrent la recherche dans leur choix de carrières (sérieusement) » - Abdelhakim, un élève ayant complété son 5e secondaire et qui se dirige en sciences au cégep.

 

« Mon apprentie n’avait pas toutes les connaissances scientifiques, par contre, son enthousiasme face aux sciences lui a permis de tout comprendre par rapport à son projet de la semaine. Je crois que nous avons formé une future chercheure ! » - Andrée-Anne, une étudiante inscrite au doctorat en virologie et immunologie qui en est à l’encadrement de sa 4e apprentie.

 

« J’ai beaucoup aimé la séance de présentation des projets; je trouve ça génial de voir tout ce qui a été accompli par les apprentis en une semaine. Ils sont vraiment intéressants et articulés. » - Christine, une stagiaire postdoctorale ayant encadré pour la première fois une apprentie du 6 au 10 août 2012.

 

Le programme suscite aussi l’enthousiasme auprès des nouveaux professeurs du Centre INRS–Institut Armand-Frappier. Ainsi, le professeur Philippe Constant a fait partie de l’équipe d’encadrement des apprentis en 2004 et 2005, alors qu’il était étudiant à la maîtrise. Il encourage maintenant ses étudiants à vivre cette expérience des plus enrichissantes à leur tour.

 

Quant à la Fondation Armand-Frappier, elle a souligné « toute sa pertinence dans un contexte où de  moins en moins de Québécois choisissent des formations scientifiques ».

 

Nouveautés et moments forts
Au chapitre des nouveautés, une activité interactive sur le don d’organes animée par le Musée Armand-Frappier, partenaire du programme, suivie d’une visite du laboratoire d’histocompatibilité du professeur Claude Daniel ont permis aux apprentis de saisir plus concrètement les expérimentations requises pour déterminer la compatibilité entre un donneur et un receveur. De plus, le professeur Pierre Payment a partagé son expérience en matière de gestion des crédits de recherche dans le cadre d’un nouvel atelier consacré à la gestion financière. 

 

La 10e édition a également été l’occasion de souligner les efforts soutenus de la professeure honoraire Suzanne Lemieux à titre d’instigatrice et de directrice du programme depuis sa création. Elle a aussi été marquée par la tenue d’une exposition présentant les témoignages des participants des années 2002 à 2010.

 

À propos du financement

Cette année, plusieurs démarches ont été menées pour assurer la santé financière du programme pour les années à venir. Par exemple, mentionnons la première participation de l’équipe de gestion du programme au Défi caritatif de la Banque Scotia sous la bannière de la Fondation Armand-Frappier, mobilisant plusieurs acteurs du programme, soit des professeurs et autres collègues du Centre, des collègues du Musée Armand-Frappier, des membres de l’équipe d’encadrement, des apprentis et des parents et amis… Le succès a été fabuleux, l’équipe ayant amassé à elle seule plus de 15 000 $. Deux compagnies ont soutenu le programme dans le cadre de ce défi, soit Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée et Bio-K Plus International inc. Par ailleurs, des parents des participants et l’Association générale des étudiants du Centre INRS–Institut Armand-Frappier se sont également mobilisés et ont versé un peu plus de 1000 $ pour soutenir le financement du programme.♦

 

 

Voir l'album photo sur Flickr

Lire l'article sur le programme Apprentis en biosciences paru dans le webzine de l'INRS 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...

Webzine

Un diplômé travaille aux IRSC à promouvoir la recherche scientifique ...

Webzine

Papier plus écologique et biocarburant fabriqués à partir du bois mort ...

Webzine

Le placenta produit de la mélatonine qui protègerait les femmes enceintes contre la prééclampsie ...