Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Jeux olympiques d'hiver 2010 : le Laboratoire de contrôle du dopage accrédité
Retour aux actualités

Infrsstructure dirigée par la professeure Christiane Ayotte

Jeux olympiques d'hiver 2010 : le Laboratoire de contrôle du dopage accrédité

Version imprimable
20 janvier 2010 // par Julie Martineau
rss

À l'avant-plan, madame Christiane Ayotte, professeure au Centre INRS–Institut Armand-Frappier et directrice du Laboratoire de contrôle du dopage, entourée de son équipe de recherche


Le Laboratoire de contrôle du dopage chargé des analyses effectuées durant les Jeux olympiques d'hiver de 2010 a été accrédité par le Conseil canadien des normes. Le certificat d’accréditation a été remis aujourd’hui à la directrice du laboratoire Christiane Ayotte, qui dirige également le Laboratoire de contrôle du dopage de l’INRS, le seul laboratoire canadien accrédité par l’Agence mondiale antidopage et le deuxième plus important au monde.  Cette remise, qui confirme les hauts standards du laboratoire, s’est déroulée en présence de monsieur Michel Girard, directeur de la mobilisation et des relations stratégiques avec les intéressés du Conseil canadien des normes; de monsieur Jacques Girard, directeur du Bureau de normalisation du Québec; de monsieur Daniel Coderre, directeur général de l’INRS; et de monsieur Alain Fournier, directeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier.

 

« Le laboratoire satellite mis en place à Vancouver bénéficie de l’expertise développée à l’INRS et profite des progrès réalisés dans la lutte antidopage. De plus, il dispose de nouveaux équipements de pointe pour réaliser des analyses hautement sophistiquées tout au long des Jeux d’hiver 2010 et ce, grâce à la collaboration de plusieurs partenaires industriels », a précisé madame Christiane Ayotte.

 

Le Conseil canadien des normes (CCN) se réjouit du fait que, grâce à ses services d’accréditation, en collaboration avec le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), l’INRS–Institut Armand-Frappier sera sur place à Vancouver pour offrir un service hors pair lors des prochaines Olympiades. Le BNQ a en effet recommandé favorablement au CCN l’accréditation du Laboratoire satellite de contrôle du dopage. La question de l’intégrité des résultats des tests antidopage effectués lors des Jeux olympiques et paralympiques atteste l’importance du recours aux normes internationales et témoigne des bienfaits de l’accréditation.

 

« Nous sommes très heureux d'appuyer les objectifs du Comité olympique de tenir des jeux sans dopage en accréditant le laboratoire satellite de Richmond en Colombie-Britannique. L’accréditation du Conseil canadien des normes fournit une assurance supplémentaire que les résultats des tests de laboratoire seront aussi exacts que possible. Ceci est essentiel pour contrôler le dopage lors des Jeux olympiques et paralympiques », a déclaré le directeur exécutif du CCN, monsieur John Walter.

 

Cette accréditation constitue une reconnaissance de la qualité de la recherche et des méthodes d’analyses mises au point par l’équipe du professeur Christiane Ayotte. « En plus de contribuer au rayonnement de l’INRS, le Laboratoire de contrôle du dopage illustre l’importance que notre université accorde à la fois à la recherche fondamentale et au transfert des connaissances dans le milieu, deux éléments essentiels et indissociables afin d’apporter des solutions novatrices aux préoccupations de notre monde », s’est  réjouit le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre.

 

Conseil canadien des normes

Le Conseil canadien des normes (CCN) est une société d’État qui fait partie du portefeuille d’Industrie Canada. En vue d’améliorer la compétitivité économique du Canada et le bien-être collectif de sa population, le CCN offre des services d’accréditation aux organismes d’élaboration de normes et aux organismes d’évaluation de la conformité. Dans le domaine de l’évaluation de la conformité, il fournit des services à plus de 400 clients, dont divers laboratoires d’essais et d’étalonnage. Ses programmes d’accréditation sont fondés sur des normes et des guides reconnus à l’échelle internationale.

 

Bureau de normalisation du Québec

Le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) a pour mission d’agir comme partenaire des milieux d’affaires, industriels, sociaux et règlementaires afin de favoriser l’amélioration de la qualité des produits, des processus et des services, ainsi que leur acceptation sur tous les marchés.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...

Webzine

Un diplômé travaille aux IRSC à promouvoir la recherche scientifique ...

Webzine

Papier plus écologique et biocarburant fabriqués à partir du bois mort ...

Webzine

Le placenta produit de la mélatonine qui protègerait les femmes enceintes contre la prééclampsie ...