Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Le Dr Armand Frappier intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne
Retour aux actualités

« Le Louis Pasteur du Canada »

Le Dr Armand Frappier intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne

Version imprimable
27 mars 2012 // par Gisèle Bolduc
rss

Le professeur Pierre Talbot du Centre INRS–Institut Armand-Frappier; monsieur Éric Daignault,  petit-fils du Dr Frappier; monsieur Charles M. Dozois, directeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier; madame Michèle Frappier-Daignault, fille du Dr Frappier; monsieur Alain Fournier, directeur scientifique de l’INRS, et monsieur Robert G.E. Murray, professeur émérite à l’University of Western Ontario.


« Le Dr Armand Frappier est le Louis Pasteur du Canada, le Steve Jobs de la médecine, un héros, une inspiration pour nous tous, les héritiers d’Armand Frappier. » Le professeur Pierre Talbot du Centre INRS–Institut Armand-Frappier a ainsi rendu  hommage au Dr Armand Frappier, qui a été intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne le 21 mars 2012, à Toronto. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de sa fille, madame Michèle Frappier-Daignault, et de son petit-fils, monsieur Éric Daignault.

 

La candidature du Dr Frappier a été proposée par deux scientifiques qui l’ont bien connu : le professeur émérite Robert G.E. Murray, un pionnier de la microbiologie au Canada et fondateur de la Société canadienne des microbiologistes, et le professeur Pierre Talbot de l’INRS.

 

Homme de vision et pionnier de la vaccination au Québec, le Dr Frappier a été un grand bâtisseur d’institutions vouées à la recherche. En 1938, cet éminent microbiologiste a d’ailleurs mis sur pied le premier institut de recherche en santé publique au Québec, soit l’Institut de microbiologie et d’hygiène de Montréal devenu le Centre INRS–Institut Armand-Frappier.  

 

Tout au long de sa carrière, le Dr Frappier a innové en santé publique en accordant une grande importance à la prévention. Il a également privilégié une recherche en quête de solutions à des problèmes de santé publique et valorisé une approche transversale qui va du laboratoire au chevet des patients. Cette orientation lui a permis entre autres de combattre et de prévenir la tuberculose à l’échelle de l’Amérique du Nord, et ce, avec succès. Soulignons enfin que les travaux du Dr Frappier sur le BCG fournissent un matériau de première main à la professeure Marie-Claude Rousseau du Centre INRS–Institut Armand-Frappier, qui étudie l’asthme infantile.

 

Seul établissement du genre au monde, le Temple de la renommée médicale canadienne a pour mission de célébrer les réalisations des héros de la médecine canadienne.

 

La Fondation Armand-Frappier célébrera l’intronisation du DrArmand Frappier au Temple de la renommée médicale canadienne lors d’un cocktail bénéfice qui aura lieu, le 12 avril prochain, sous la présidence d’honneur de madame  Michelle Courchesne, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de la région de Laval.

 

 

Liens complémentaires


 

Vidéo en hommage au Dr Armand Frappier (Temple de la renommée médicale canadienne)

 

Entrevues avec la professeure Marie-Claude Rousseau 

20 mars – Première chaîne de Radio-Canada

12 mars – TVRL

 

Cocktail bénéfice (site du Centre INRS–Institut Armand-Frappier)

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...

Webzine

Un diplômé travaille aux IRSC à promouvoir la recherche scientifique ...

Webzine

Papier plus écologique et biocarburant fabriqués à partir du bois mort ...

Webzine

Le placenta produit de la mélatonine qui protègerait les femmes enceintes contre la prééclampsie ...