Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Monique Lacroix nommée sur un groupe d’experts des Nations unies
Retour aux actualités

Pour son expertise en sécurité alimentaire

Monique Lacroix nommée sur un groupe d’experts des Nations unies

Version imprimable
20 avril 2018 // par Stéphanie Thibault
rss
La professeure de l’INRS joint les consultations mixtes FAO/OMS d'experts de l'évaluation des risques microbiologiques.
 

La professeure Monique Lacroix participera au cours des cinq prochaines années aux consultations mixtes FAO/OMS d'experts de l'évaluation des risques microbiologiques (JEMRA). Ce groupe de 90 experts internationaux, administré par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et par l’Organisation mondiale de la santé, offre des conseils scientifiques dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire.
 
Avec les importants changements survenus au fil des ans dans la préparation, la consommation et le commerce des aliments, de nouveaux risques pour les consommateurs ont émergé. Pour faire face aux enjeux liés aux risques microbiologiques, le JEMRA a été mis en place en 2000. 
 
La professeure Lacroix, reconnue mondialement pour son expertise en sécurité alimentaire, est l’une des onze expertes et experts du Canada à contribuer au JEMRA pour la période 2018-2022. Ses recherches portent notamment sur l’irradiation et le développement de méthodes de préservations des aliments. En plus de faire partie de ce groupe d’experts, elle est également membre d’un réseau de l’Agence Internationale de l’énergie atomique des Nations unies sur l’inactivation des pathogènes par irradiation. 
 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...

Webzine

Un diplômé travaille aux IRSC à promouvoir la recherche scientifique ...

Webzine

Papier plus écologique et biocarburant fabriqués à partir du bois mort ...

Webzine

Le placenta produit de la mélatonine qui protègerait les femmes enceintes contre la prééclampsie ...