Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Recherche en santé : 75 ans d’histoire et un héritage toujours bien vivant
Retour aux actualités

Hommage au Dr Armand Frappier

Recherche en santé : 75 ans d’histoire et un héritage toujours bien vivant

Version imprimable
6 septembre 2013 // par Stéphanie Thibault
rss

De gauche à droite : monsieur Charles M. Dozois, directeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier; madame Michèle Frappier-Daignault, fille du Dr Armand Frappier; et monsieur Daniel Coderre, directeur général de l'INRS


Dans le cadre du projet de reboisement du campus de l’INRS à Laval en collaboration avec CO2 Environnement, le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre, et le directeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier, monsieur Charles M. Dozois, ont souligné la plantation d’un chêne, symbole de force et de sagesse, en hommage à un grand bâtisseur du Québec, le Dr Armand Frappier. Cette cérémonie, qui s’inscrit  dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire de son œuvre, a également été l’occasion pour notre communauté universitaire d’honorer la mémoire du réputé toxicologue Michel Charbonneau, professeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier qui nous a quittés récemment. En guise de reconnaissance, un magnolia qui symbolise la noblesse et persévérance a été planté. Cet évènement a eu lieu le 5 septembre sur le campus de l’INRS à Laval, en présence des membres de leurs familles respectives, de nombreux collègues et amis.

 

75 ans de recherche et d’enseignement pour l’amélioration de la santé

L’année 1938 marque la fondation de l’Institut d’hygiène et de microbiologie de Montréal par le Dr Armand Frappier, un pionnier de la vaccination qui a consacré toute sa vie à la lutte contre la tuberculose et les maladies infectieuses. Pour souligner cet anniversaire, le professeur Pierre Payment du Centre INRS–Institut Armand-Frappier relate dans six capsules la riche histoire de ce premier établissement de recherche médicale au Québec, devenu en 1975 l’Institut Armand-Frappier puis rattaché à l’INRS en 1998.  

 

Intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne pour avoir contribué à améliorer la vie des gens, le Dr Frappier a été un acteur majeur de la recherche en microbiologie et de la médecine préventive au Québec. Il a innové avec succès en santé publique, en privilégiant une recherche en quête de solutions à des problèmes de santé et valorisé une approche qui va du laboratoire aux patients. Encore aujourd’hui, l’amélioration de la santé publique est toujours au cœur des préoccupations des chercheurs du Centre INRS–Institut Armand-Frappier qui se considèrent parmi les héritiers de l’œuvre de ce scientifique qui a écrit une page importante de l’histoire de la science au Québec.

 

À la mémoire du professeur Michel Charbonneau

Quant au regretté professeur Michel Charbonneau, il nous laisse également un précieux héritage comme en  témoigne ses recherches sur les effets réels de l’environnement sur la santé humaine. Il a non seulement contribué à l’essor de la toxicologie au Québec et à l’échelle internationale, mais a ouvert de nouvelles avenues prometteuses pour les personnes atteintes de cancer. Au moment de son décès, il menait une étude clinique en vue d’évaluer l’efficacité d’un nouveau traitement chez des patients atteints du cancer du poumon. Ce projet qui lui tenait tellement à cœur pourra être mené à terme grâce à l’engagement de tous les membres de l’équipe, incluant les partenaires et les collaborateurs. Le professeur Charbonneau poursuivait le même idéal que le Dr Frappier en ce qui a trait à la recherche qui se doit d’être au service du mieux-être de la population.

 

Plaque Michel Charbonneau

De gauche à droite : monsieur Daniel Coderre, directeur général de l'INRS; madame Lucie Gagnon, conjointe du professeur Michel Charbonneau; Ariane et Sandrine Charbonneau, filles du professeur Charbonneau; et monsieur Charles M. Dozois, directeur du Centre INRS–Institut Armand-Frappier


À propos de CO2 Environnement et du projet de reboisement du campus de Laval

Fondée en 2011, CO2 Environnement a pour mission de planter un maximum d’arbres pour réduire l’impact des gaz à effet de serre et restaurer les forêts. Générant des crédits de carbone de première qualité autant localement qu’à l’échelle internationale, CO2 Environnement reboise annuellement environ 150 hectares de forêt en milieu urbain et semi-urbain et communique à tous les bienfaits du reboisement entre autres par sa fondation du même nom.La plantation de ces deux arbres marque le lancement du projet de reboisement du campus de l’INRS à Laval, mené avec la collaboration de CO2 Environnement qui offre gracieusement 250 arbres pour verdir le campus de l’INRS au cours des cinq prochaines années et en faire un milieu de vie axé sur le développement responsable et durable, une des orientations stratégiques de l’INRS. ♦

 

Visitez la page des 75 ans de l'œuvre d'Armand Frappier

Voir l'album photos de l'évènement

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Comment les virus passent-ils d'une espèce à une autre? ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...

Webzine

Un diplômé travaille aux IRSC à promouvoir la recherche scientifique ...

Webzine

Papier plus écologique et biocarburant fabriqués à partir du bois mort ...

Webzine

Le placenta produit de la mélatonine qui protègerait les femmes enceintes contre la prééclampsie ...