Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Alain Lamarre

Immunologie / virologie / cancer

Réponses immunitaires antivirales et antitumorales, vaccins, oncolyse virale

Intérêts de recherche

Mécanismes influençant l'établissement de la persistance virale

Les infections virales chroniques demeurent encore aujourd'hui un problème de santé publique majeur. À eux seuls les virus de l'hépatite C (VHC), de l'hépatite B (VHB) et de l'immunodéficience humaine (VIH) infectent plus de 500 millions de personnes à travers le monde. Mon laboratoire s'intéresse plus particulièrement aux mécanismes viraux et de l'hôte qui influence l'établissement de la persistance virale. Nos recherches sont divisées en quatre volets principaux:

 

1. Définir le rôle des anticorps naturels dans l'induction de la réponse immunitaire adaptative contre le virus de l'hépatite C chez l'humain et le virus de la chorioméningite lymphocytaire (LCMV) chez la souris et sur leur persistance. Les anticorps naturels, capables d'interagir avec divers pathogènes avant même que l'organisme n'y ait été exposé, ont un rôle capital à jouer dans les défenses innées de l'hôte. Nous suggérons que la variabilité intrinsèque du répertoire d'anticorps naturels pourrait expliquer certaines différences de susceptibilité aux infections virales entre les individus. Ce projet vise donc plus particulièrement à étudier la capacité des anticorps naturels à former des complexes immuns avec certains virus et à déterminer leur influence sur la présentation des antigènes viraux et sur l'initiation des réponses humorales et cellulaires antivirales et la persistance virale.

 

2. Élucider les mécanismes responsables de l'apparition tardive d'anticorps neutralisants lors d'infections virales chroniques. Les virus causant des infections aigües non persistantes comme les virus de l'influenza de la rage ou de la stomatite vésiculaire (VSV) induisent une production rapide et efficace d’anticorps neutralisants alors que ceux-ci n'apparaissent que tardivement lors d'infections virales persistantes (VIH, VHC et LCMV). Les causes d’une si grande différence dans la cinétique de production d’anticorps neutralisants entre ces deux types d'infections virales sont encore mal connues. Nos recherches visent à élucider les mécanismes viraux et cellulaires qui pourraient induire un état immunosuppresseur chez l'hôte et contribuer au délai observé dans l'apparition d'anticorps neutralisants lors d'infections persistantes.

 

3. Développer de nouvelles stratégies de vaccination contre les infections virales persistantes et le cancer. La plus grande limite des vaccins actuellement utilisés est leur incapacité à déclencher une réponse à médiation cellulaire efficace. Sachant que les anticorps sont généralement incapables d'éliminer les infections virales chroniques et le cancer, il existe donc un besoin urgent pour le développement de nouveaux vaccins induisant une immunité cellulaire protectrice. Avec nos collaborateurs, nous avons récemment développé une plateforme de vaccination basée sur des nanoparticules du virus de la mosaïque du papayer (PapMV) capable d'induire une réponse antivirale protectrice à médiation cellulaire. Nos recherches visent maintenant à analyser les propriétés immunomodulatoires des nanoparticules de PapMV de caractériser leur interaction avec différentes cellules du système immunitaire et de tester leur capaciter à traiter ou prevenir le cancer.

 

4. Développement de nouveaux mutants du VSV pour la virothérapie oncolytique. Certains virus dont le VSV possède la capacité remarquable de lyser préférentiellement les cellules tumorales tout en épargnant les cellules saines. Le but de ce projet est de développer de nouveaux mutants du VSV ayant des propriétés oncolytiques accrues par rapport aux virus actuellement utilisés en clinique tout en maintenant leur innocuité face aux cellules saines. Nous étudions également les mécanismes virologiques et immunologiques qui confèrent au VSV ses propriétés oncolytiques.

 

Mots clés: Virus de l'hépatite C, anticorps, lymphocytes T, vaccins, oncolyse, cancer

 

International Innovation, octobre 2013

Persistent viral infection (page 49)

Tackling Hepatisis C (pages 50-51)

 

International Innovation

 

 

Actualités

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Alain Lamarre et les mécanismes fondamentaux de la réponse immunitaire aux virus ...

Webzine

Une diplômée renforce le système immunitaire des cancéreux grâce à l'immunothérapie adoptive ...