Logo INRS
English

By IAF - Posted on 04 janvier 2011

Programmes d'études

Le Centre INRS–Institut Armand-Frappier offre 5 programmes d’études de 2e et 3e cycles spécialisés en santé humaine, animale et environnementale.

Version imprimable

Le Centre INRS–Institut Armand-Frappier offre un environnement stimulant de formation par la recherche. Intégrés dès le début de leurs études dans des équipes de recherche multidisciplinaires, les étudiants participent à la réalisation de projets en partenariat avec divers milieux. En plus de bénéficier d’un encadrement personnalisé et de ladisponibilité de professeurs réputés, les étudiants ont accès à des équipements de recherche à la fine pointe et à un programme avantageux de soutien financier, qui favorise les études à temps complet.

 

En lien avec ses activités scientifiques, le Centre offre 5 programmes d’études de 2e et 3e cycles spécialisés en santé humaine, animale et environnementale. Cliquez sur le titre du programme qui vous intéresse pour accéder à sa description complète.

 

 

Les programmes d'études offerts au Centre

 

Maîtrise en microbiologie appliquée/ 3631
Directeur : Éric Déziel

 

L'objectif majeur de ce programme est d'offrir à l'étudiant une formation étendue et pluridisciplinaire de recherche en microbiologie appliquée. Pour ce faire, l’étudiant sera responsable d’un projet de recherche et sera encadré par un ou des chercheurs expérimentés dans des domaines comme la microbiologie, l’écologie microbienne, la biochimie, la biologie moléculaire, la chimie et les sciences alimentaires. Les connaissances pratiques ainsi que celles acquises à travers sa scolarité prépareront l'étudiant à entreprendre une carrière dans un de ces domaines. Alternativement, ce programme préparera l’étudiant à poursuivre ses études au doctorat après le dépôt d’un mémoire ou par un passage accéléré sans dépôt de mémoire. Voir les conditions d'admission à ce programme et la description des cours offerts
 
 

Maîtrise en sciences expérimentales de la santé/ 3825
Directeur : Jacques Bernier

Ce programme a comme objectif d’initier l’étudiant à la recherche fondamentale en sciences expérimentales de la santé. À l’aide d’approches moléculaires ou cellulaires, l’étudiant réalise des travaux de recherche permettant d’évaluer les conséquences des toxiques de l’environnement sur la santé humaine. L’étudiant doit acquérir des connaissances de la relation entre les agresseurs et au moins deux systèmes cibles (endocrinien, nerveux, immunitaire, reproducteur, gastro-intestinal, pulmonaire ou cardio-vasculaire).

 

 

Maîtrise en virologie et immunologie/ 3695
Directrice : Mathieu Cellier

Ce programme vise à former des spécialistes compétents dans leur domaine de recherche. Il répond à une demande croissante de décloisonnement disciplinaire propre à assurer une approche thématique aux problèmes de la santé et de l’environnement. La flexibilité du programme permet de définir, sur une base individuelle, une orientation majeure en virologie ou en immunologie tout en permettant au candidat d’acquérir une solide connaissance.

 

 

 

Doctorat en biologie/ 3805
Directeur : Denis Girard

Ce programme vise à former des chercheurs en sciences biologiques, par le développement de connaissances disciplinaires approfondies, qui sont dotés d’une capacité analytique et d’un esprit de synthèse. Les étudiants apprennent à participer à des équipes pluridisciplinaires orientées vers la solution de problèmes. Des notions de gestion de personnel et de budget ainsi que de pédagogie complètent la formation.

 

 

Doctorat en virologie et immunologie/1749
Directeur : Albert Descoteaux

Ce programme vise à former des chefs de file ayant une formation de base et une ouverture d’esprit propres à solutionner des problèmes pluridisciplinaires. Il répond à une demande croissante de chercheurs capables de s’insérer dans des équipes de recherche mettant à profit des compétences complémentaires pour résoudre des problèmes liés à la santé humaine et animale et à l’environnement ainsi que les biotechnologies qui leur sont associées. La flexibilité du programme permet de définir, sur une base individuelle, une orientation majeure en virologie ou en immunologie tout en permettant au candidat d’acquérir une solide connaissance théorique et pratique de la discipline complémentaire.