Logo INRS
English
INRS
  • INRS
  • Eau Terre Environnement
  • Énergie Matériaux Télécommunications
  • INRS – Institut Armand-Frappier
  • Urbanisation Culture Société
Version imprimable

Pascale Duplay

Biochimie moléculaire et cellulaire

Régulation des fonctions des cellules du système immunitaire et signalisation intracellulaire

Intérêts de recherche

Les lymphocytes T  sont des acteurs essentiels des réponses immunitaire et inflammatoire dans la défense de l’organisme contre de nombreux pathogènes et contre les tumeurs. Après reconnaissance spécifique de l’antigène, l’intégration des signaux issus du TCR et ceux issus d’autres récepteurs comme la molécule co-stimulatrice CD28, donnent lieu à l’assemblage de complexes multimoléculaires de signalisation qui vont orchestrer les différents programmes biologiques contrôlant le développement, la croissance et les fonctions effectrices des lymphocytes. Les projets que nous développons visent à définir les mécanismes impliqués lors de la formation de ces réseaux moléculaires de signalisation.  En particulier, nos travaux s’attachent à caractériser les voies de signalisation régulées par les protéines Dok

Les protéines Dok: régulateur de la maturation et des fonctions des lymphocytes T

Les protéines de la famille Dok sont des prototypes de molécules dites adaptatrices. Elles présentent plusieurs domaines ou motifs qui par le biais d’interactions «protéine-protéine» leur permettent de transférer un signal initié par des tyrosines kinases vers des mécanismes effecteurs. Deux membres de cette famille, Dok-1 et Dok-2, sont exprimés dans les cellules T mais leur fonction dans la régulation des rèponses des cellules T est encore très peu connu. Ce projet s’attache à caractériser fonctionnellement ces protéines et définir les interactions moléculaires mises en jeu dans la cascade des signaux initiée par CD2, CD28 et le TCR.  Nos travaux récents, qui utilisent des modèles de souris transgéniques ou déficiente pour l’expression de Dok-1 ont  montré que Dok-1 est impliqué dans la maturation des thymocytes et dans la sécrétion de certaines cytokines dans les lymphocytes T matures. Nos travaux visent aussi à metttre en évidence de nouvelles voies de signalisation régulées par Dok-1 ainsi que les interactions mises en jeu.   L'ensemble de nos résultats apportera des informations importantes sur les mécanismes moléculaires  complexes régulant l’homéostasie des réponses lymphocytaires.